Une rencontre entre jeunes et aînés

Des membres du RJPNQL. (Crédit : Facebook/RJPNQL)

Un rassemblement des jeunes et des aînés aura lieu du 12 au 15 juillet prochains. L’activité vise à créer des rencontres entre les deux générations parfois trop éloignées. Il s’agit d’un événement organisé par l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) et le Réseau jeunesse des Premières Nations Québec-Labrador (RJPNQL). L’organisation espère attirer 175 participants pour cet événement qui aura lieu à Saint-Léonard-de-Portneuf.

C’est en fait le chef de l’APNQL, Ghislain Picard, qui a eu l’idée de créer un tel rassemblement multinations et multigénérationnel. Lors des sommets jeunesses tenus par le RJPNQL, les jeunes porte-paroles exprimaient leurs préoccupations, dont celle de la perte de leur culture. Ils reconnaissaient aussi l’importance des aînés. C’est dans cette vision des choses qu’a été créé l’événement.

Transmission de la culture
Pour cette année, le thème sera la transmission culturelle. Ainsi, de nombreux ateliers liés à cette thématique auront lieu pour transmettre les valeurs identitaires et le savoir-faire chez les Autochtones. Le but est que les aînés puissent transmettre leur savoir et leurs connaissances aux plus jeunes. Il y aura par exemple des ateliers traitant des techniques de chasse, de préparation de la banique, de l’initiation au canot, de l’initiation à la crosse et d’autres activités touchant principalement le savoir-faire ancestral des Premières Nations.

Des bénéfices pour les deux générations
Ce rassemblent des jeunes et des aînés restera assurément gravé dans la mémoire de plusieurs des participants. « Je pense que les aînés vont ressortir avec la fierté d’avoir pu transmettre leurs connaissances. Pour les jeunes, cela les aidera à en avoir appris plus sur leur culture » pense Shikuan Jean-Sébastien Vollant, porte-parole pour le RJPNQL. Il croit aussi que les jeunes qui n’ont jamais eu de contact avec leur culture autochtone pourront peut-être s’y intéresser davantage après avoir été initiés lors du rassemblement. L’organisation souhaite aussi que des liens puissent être créés entre les participants des deux générations et que ces liens perdurent dans le temps.

Un esprit communautaire
Le vendredi et le samedi soir, un makusham (festin) aura lieu sous un shaputuan. « On aura du saumon, du doré, de la truite grise, donc vraiment de la bonne nourriture » ajoute Shikuan Jean-Sébastien Vollant. Il s’agit vraiment que les jeunes et les aînés puissent tisser des liens après avoir passé la journée à participer à différents ateliers. Des prestations musicales de Scott-Pien Picard et de Sakay Ottawa viendront aussi agrémenter le tout. C’est aussi un évènement qui aura lieu sans consommation d’alcool et de drogues.

Les jeunes et les aînés se donneront rendez-vous du 12 au 15 juillet au Centre Vacances Lac-Simon, à Saint-Léonard-de-Portneuf, à une heure de route de la communauté de Wendake. Des participants provenant de plusieurs nations se réuniront et ressortiront assurément grandis des riches expériences qu’ils auront vécues.