Stimuler l’entrepreneuriat dans les communauté des Premières Nations

Myriam Vallières, de la CDEPNQL, accompagnée de Brenda Michel et Valérie Kaltush, de la Corporation de développement économique Ekuanitshinnuat.

De plus en plus de communautés des Premières Nations organisent des journées entrepreneuriales afin de présenter l’entrepreneuriat comme choix de carrière et de favoriser la création d’entreprises.

Dans les communautés des Premières Nations, qui sont souvent situées en régions semi-urbaines ou éloignées, il n’y a pas beaucoup de commerces ou d’entreprises de services pour répondre aux besoins des populations. Comme celles-ci ne sont pas assez nombreuses pour avoir des succursales reliées à de grandes chaînes, les gens doivent souvent parcourir de grandes distances pour acheter ce dont ils ont besoin.

Cette situation représente toutefois un grand potentiel de création d’entreprises locales, qui viendront bonifier l’offre de services, tout en créant des emplois. Or, ce n’est pas tout le monde qui sait en quoi consiste l’entrepreneuriat et ce que ça représente d’être un entrepreneur. C’est là que des événements tels que les salons carrières et les journées entrepreneuriales peuvent être organisés pour remédier à la situation.

Journée entrepreneuriale d’Ekuanitshit

Dans la communauté innue d’Ekuanitshit, située près de Havre-Saint-Pierre, on s’efforce de stimuler l’entrepreneuriat privé depuis quelques années. Présentement, le conseil de bande possède 17 entreprises offrant des services variés et il y a aussi sept entreprises privées, ce qui est un bon ratio pour une communauté qui compte 655 membres. Pour favoriser encore plus la création de nouvelles entreprises, l’équipe de la Corporation de développement économique Ekuanitshinnuat (CDEE) a organisé une journée entrepreneuriale le 24 janvier dernier. Au total, ce sont près de 30 personnes qui ont participé à l’événement.

Tout au long de la journée, des entrepreneurs provenant de différentes communautés innues de la Basse-Côte-Nord sont venus parler de leur parcours, des obstacles qu’ils ont franchis et de la persévérance nécessaire pour voir leurs projets d’entreprises se réaliser. Ainsi, des témoignages inspirants tels que ceux de Tanya Penashue-Lalo, propriétaire du dépanneur, LM de Pakua Shipu et de Dolorès Bellefleur, qui ouvrira une auberge à Unamen Shipu, ont permis d’ajouter du concret à la notion d’entrepreneuriat. Un jeune entrepreneur en construction de la communauté a quant à lui livré un témoignage très inspirant, insistant sur l’importance de créer des emplois dans les communautés autochtones. Ces exemples de réussite entre- preneuriale ont permis aux par- ticipants de s’identifier aux entrepreneurs et de constater que ces derniers ont bien souvent un bagage similaire au leur. 

Selon l’agente de développement économique d’Ekuanitshit, Mme Valérie Kaltush, l’événement a bien atteint son objectif, qui était de favoriser l’entrepreneuriat dans la communauté. Celle- ci est particulièrement fière des entrepreneurs innus qui se sont déplacés pour venir parler de leur parcours en entreprises. D’autres personnes ont aussi été invitées à venir s’adresser aux participants. Des représentants d’organisations d’aide aux entrepreneurs, comme la Commission de développement économique des

Premières Nations du Québec et du Labrador et la Corporation de développement économique montagnaise, ont pris la parole pour présenter leurs services et présenter des outils aux jeunes entrepreneurs afin de les aider à se lancer. Finalement, la CDEE a présenté l’offre de services qu’elle a développée pour soutenir les entrepreneurs d’Ekuanitshit.

Stimuler la réflexion entrepreneuriale

À la suite d’une journée entrepreneuriale comme celle organisée à Ekuanitshit, les participants sont plus aptes à identifier des idées d’entreprises qui pourraient être créées dans les communautés. De leur côté, ceux qui ont déjà un projet peuvent repartir avec une panoplie d’informations utiles, qui pourront les aider à réaliser leurs projets d’entreprises.


La Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL) est une organisation qui a pour mission de représenter, de promouvoir, de soutenir et de défendre les intérêts des Premières Nations du Québec et du Labrador en matière de développement socioéconomique.

Tél. : 418 843-1488
Site Web : cdepnql.org