13.5 C
Sept-Îles
samedi, 2 juillet 2022

Le patrimoine toponymique autochtone mis en valeur dans une nouvelle carte interactive

À l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, le ministre de la Langue française, M. Simon Jolin-Barrette, dévoile la carte interactive Éléments du patrimoine toponymique autochtone du Québec.

Cette carte, diffusée par la Commission de toponymie, met en lumière des noms de lieux abénakis, innus, naskapis et wendat particulièrement significatifs. Ces noms ont été retenus par des représentants de communautés autochtones en raison de leur valeur sur le plan culturel, que ce soit parce qu’ils désignent des entités géographiques importantes dans l’histoire des communautés ou encore parce qu’ils revêtent une symbolique forte pour elles.

Des extraits sonores, enregistrés par des membres des communautés représentées, permettent d’entendre la prononciation des toponymes.

Cette carte s’ajoute aux nombreux outils de la Commission de toponymie qui contribuent à la valorisation des noms de lieux du Québec.

Citations

« La Commission de toponymie reconnaît l’importance de la toponymie autochtone en tant que partie intégrante du patrimoine toponymique québécois et elle souhaite contribuer à sa sauvegarde et à sa diffusion. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Langue française

« Je salue l’initiative de la Commission de toponymie, qui permet de mettre en relief les noms autochtones qui font partie de notre héritage collectif. Cet outil contribuera à mieux faire connaître la richesse de cet héritage et permettra de se rapprocher. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Faits saillants 
  • La Commission de toponymie lance une carte interactive qui met en valeur le patrimoine toponymique autochtone.
  • La carte présente les noms de lieux choisis par sept communautés appartenant à quatre des onze nations autochtones du Québec. Les noms de lieux retenus par d’autres communautés seront progressivement ajoutés.
  • La toponymie officielle du Québec compte plus de 14 000 noms de lieux d’origine autochtone. La Commission de toponymie reconnaît et diffuse en outre plus de 2 000 noms de lieux traditionnels des Premières Nations et des Inuits.
  • Cette quatrième carte interactive s’ajoute à d’autres outils qui mettent en valeur le patrimoine toponymique et culturel du Québec, comme la Banque de noms de lieux du Québec, et s’inscrit ainsi dans la mission de la Commission.
  • Créée en 1912, la Commission procède à l’inventaire et à la conservation des noms de lieux. Elle les officialise, les diffuse et donne son avis au gouvernement sur toute question touchant la toponymie.
Liens connexes

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
415SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles