La journée nationale de vérité et de réconciliation

Uashat mak Mani-utenam en pleins préparatifs pour la journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

23 septembre 2021- Le 30 septembre prochain, la communauté de Uashat mak Mani-utenam honorera les survivants des pensionnats des Premières Nations, des Inuit et des métis. Des activités socioculturelles et spirituelles organisées sont mises en place sur le terrain d’Innu Nikamu pour la souligner.

Au lever du soleil, l’ouverture de cette commémoration débutera par un feu sacré. La journée se poursuivra par des activités culturelles et des rencontres et se terminera par des prestations musicales de chanteurs locaux. On dévoilera durant cette journée, l’esquisse du centre culturel de Mani-utenam.

Lorsqu’on se situe sur le terrain d’Innu Nikamu, on perçoit des faisceaux de lumière bleue se projetant dans le ciel. Ces projecteurs sont installés sur le toit du centre de santé de Maliotenam, ancien pensionnat de Uashat mak Mani-utenam. Sur le chemin entre le site Innu Nikamu et le centre de santé, on perçoit une bande orangée, sur laquelle sont insérées des plumes. Ces deux actions rendent hommage aux survivants des pensionnats indiens.

Un ciné-parc a été installé sur le stationnement d’Innu Nikamu pour présenter des documentaires et des films tournés par et pour les Premières Nations. Les prochaines projections seront Maina de Michèle Poulette et Kuessipan de Myriam Verreault. Pour clore la semaine, un film familial de Disney est offert ce 26 septembre à 19 heures.

L’origine de cette journée provient de la quatre-vingtième recommandation de la commission de vérité et de réconciliation. En juin dernier, le gouvernement canadien a adopté le projet de loi C-5 et déterminé le 30 septembre comme Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Il est à noter que plusieurs autres communautés saluent et honorent cette journée.