Jeux Autochtones interbandes : Participation record pour l’édition 2019

Photo : Véronique Régis

Mashteuiatsh – Uashat mak Mani-utenam- Pour la quatrième fois, c’est la communauté d’Uashat mak Mani-utenam qui vient de conclure les Jeux Autochtones interbandes 2019. Résultat? Mission accomplie et amplement!

C’est du 5 au 14 juillet que se sont déroulés les Jeux qui ont accueilli 1220 jeunes athlètes de vingt communautés et de deux centres d’amitié autochtones et 150 chefs de missions et accompagnateurs de partout au Québec. En tout, les jeunes se sont affrontés dans 23 disciplines sportives. « Malgré la pluie qui s’est parfois abattue, rien n’a arrêté les athlètes et les populations de différentes horizons étaient au rendez-vous », a déclaré Bruno Jourdain, le coordonnateur de cet événement sportif de grande envergure.

Les prochains JAIB

Lors de la cérémonie de clôture des JAIB, un tirage au sort a été fait pour savoir quelle communauté recevrait les 16e Jeux Autochtones interbandes. Les Pekuakamiulnuatsh de Mashteuiatsh qui accueilleront l’événement en 2021. « Nous donnerons notre appui aux organisateurs s’il le désirent », a promis monsieur Jourdain qui a profité de l’entrevue pour souligner le bon travail de son comité organisateur qui était composé d’une trentaine de membres. « Ensemble, après une année de travail, avec nos expériences communes, nous avons pu démontrer nos forces et l’issue de ces Jeux en est le fier résultat », a confié Bruno Jourdain.

De grands mercis

Le coordonnateur a tenu à remercier le Conseil Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam et les entreprises du milieu qui ont su mobiliser plusieurs de leurs travailleurs sur le site. Aussi, le coordonnateur a insisté pour souligner l’apport précieux d’une centaine de membres de la communauté hôte qui ont beaucoup participé et qui ont apporté leur soutien et leur aide auprès des membres du comité. « Vous étiez là lors des grands moments et sans vous, ces Jeux n’auraient pas eu lieu. Ensemble, dans les moments forts, il y avait 350 personnes d’impliquées! Tshinashkumitinau! », a lancé monsieur Jourdain.

Des gestes importants

Dans sa communication finale, le coordonnateur des Jeux a souligné les gestes importants de la SOCAM et de la Corporation Kushapetsheken Apituamiss Uashat (CKAU) pour la professionnelle diffusion de l’information qui s’est faite partout dans les autres communautés. « Pour un événement de cette envergure, les partenaires sont un élément essentiel au bon fonctionnement. Pour le financement et pour d’autres actions essentielles pour les Jeux, nous remercions la Ville de Sept-Îles, IOC Rio Tinto, Minerai de Fer Québec, l’Institut Tshakapesh et le Secrétariat des Affaires Autochtones. Nous remercions également les commanditaires associés et tous les supporteurs financiers qui ont permis à l’événement de connaître un tel succès », a conclu Bruno Jourdain qui a invité les gens à se rendre sur Facebook, sur la page JAIB 2019, pour voir les photos et pour lire différentes informations.


 

IMG_1359.JPG

IMG_1432

Le coordonnateur de cet événement sportif,Bruno Jourdain. Photo : Véronique Régis

IMG_1363

Photo : Véronique Régis

IMG_2232

Photo : Véronique Régis

 

IMG_1997

Photo : Véronique Régis