Gala Teweikan : Une 3e édition qui dévoile des trésors

Élisapie a obtenu le Prix de l’Artiste de style Folk et Florent remporté le Prix de l’Artiste s’exprimant le dans une langue autochtone. Photo Jean-Louis Régis

Trois-Rivières – Aux sons des tambours et clairons et sous le rayonnement de milliers de sourires, pour la première fois sur le territoire atikamekw, s’est tenu, le 2 octobre dernier, la 3e édition du Gala de musique autochtone Teweikan. L’événement a été présenté par la Société de communication Atikamekw-Montagnais (SOCAM) à la salle J.-Antonio-Thompson de Trois-Rivières.

Pendant la soirée, une dizaine de prix ont été décernés. Il faut préciser que la Gala a pour mission de célébrer la créativité et l’excellence des artistes et groupes musicaux issus des Premières Nations et des Inuit du Québec-Labrador.

Le clou de la soirée

Pour faire frissonner les spectateurs, un moment émouvant s’est passé quand de grands honneurs ont été attribués à l’auteur-compositeur-interprète, Philippe McKenzie qui, en 1982, a été le premier Autochtone à enregistrer un disque dans sa langue maternelle. Il est ainsi considéré comme le Pionnier des musiques populaires en langue innu-aimun. Pour couronner son oeuvre, il a reçu le Prix Teweikan Hommage et Reconnaissance. C’est le conseiller Jonathan St-Onge, qui représentait Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam (ITUM), qui lui a remis ce prestigieux prix. « Le choix de Philippe McKenzie pour l’obtention du Prix Teweikan Hommage et Reconnaissance s’est imposé de lui-même en raison de son immense contribution à l’essor de la chanson innue moderne lors des trois dernières décennies », a déclaré Florent Bégin, directeur général de la SOCAM, qui en a profité, au nom du comité organisateur, pour remercier le comité du jury, soit Dan Bigras, Sakay Ottawa et Sylvie Bernard.

Liste des lauréats

Hormis le Prix Teweikan Hommage et Reconnaissance remis à Philippe Mckenzie, les autres gagnants sont :

Artiste ou groupe s’exprimant dans une langue autochtone : Florent Vollant

Artiste ou groupe de musique d’expression moderne : Violent Ground (Allan et Christian Nabinacaboo)

Artiste ou groupe de style Country : Innutin

Artiste ou groupe de style Folk : Elisapie

Artiste ou groupe de style Blues et/ou Rock : Matiu

Artiste ou groupe de la relève : Violent Ground

Meilleur album : Violent Ground

Meilleur spectacle (vote du public) : Matiu

Prix Coup de coeur du jury (ex-aequo) Régis Niquay ET Wasimia Flamand-Charland

Prochain Gala

Pour officialiser le prochain Gala Teweikan, le conseiller d’ITUM, Jonathan St-Onge, a annoncé qu’il se déroulera en octobre 2021, dans la communauté innue d’Uashat mak Mani-utenam.


 

Matiu Florent

Matiu et Florent Vollant. Photo : Jean-Louis Régis

Violent Ground 2

Allan et Christian Nabinacaboo du groupe Violent Ground. Photo Jean-Louis Régis

Philippe McKenzie

Philippe McKenzie reçoit le Prix Teweikan Hommage et Reconnaissance. Photo : Jean-Louis Régis

Régis et Wasimia-1

Régis Niquay, Wasimia Flamand-Charland et Dan Bigras. Photo : Jean-Louis Régis

IMGL2410-1

Scott Pien- Picard et Yvan Boivin-Flamand. Photo : Jean-Louis Régis

002A9541-1

Constant Awashish

Le grand chef du CNA, Constant Awashish. Photo Jean-Louis Régis