0.3 C
Sept-Îles
jeudi, 1 décembre 2022
spot_img

Construction du centre culturel de la Première Nation Kebaowek

Aujourd’hui, l’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé un financement fédéral de plus de 8,9 millions de dollars pour la construction d’un bâtiment qui accueillera le centre culturel de la Première Nation Kebaowek.

« Ce qu’on annonce aujourd’hui, c’est bien plus qu’investir dans du béton. C’est un investissement dans l’avenir d’une communauté qui se rassemble autour de son passé et qui profitera à toute la collectivité. Le centre culturel de la Première Nation Kebaowek joue un rôle clé en veillant à ce que la langue algonquine, ainsi que les traditions et pratiques culturelles, soient transmises aux jeunes de la communauté. Ces liens intergénérationnels donnent aux jeunes un sentiment d’identité plus fort et les préparent à réussir dans la vie adulte », a déclaré l’honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et lieutenant du Québec, au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l’Infrastructure et des Collectivités.

« Nous sommes très encouragés de voir la promesse du financement fédéral afin d’adresser les lacunes majeures en matière d’infrastructure dans nos communautés. Au nom du conseil et des citoyens de Kebaowek, nous sommes extrêmement ravis d’apprendre que le gouvernement du Canada s’est engagé à verser plusieurs millions de dollars pour répondre aux besoins et aux intérêts de nos familles et de notre communauté. Le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs contribuera à donner aux citoyens et à la communauté l’occasion de construire une base solide à partir de laquelle ils pourront poursuivre le travail vital qui est nécessaire pour revigorer et revitaliser notre langue, nos pratiques culturelles, nos enseignements et nos cérémonies. La construction d’un bâtiment carboneutre s’aligne bien sur nos responsabilités sociales en tant que Premières nations, qui consistent à construire l’infrastructure nécessaire au développement durable de la communauté avec peu ou pas d’impact sur l’environnement », a déclaré le chef de bande, Lance Haymond.

Le financement pour ce nouveau bâtiment carboneutre et à la fine pointe de la technologie permettra d’offrir aux membres de la Première Nation un lieu où ils pourront enseigner leur histoire, parfaire leurs connaissances linguistiques et culturelles, célébrer leur culture en plus d’offrir des activités récréatives, extrascolaires et liées à l’emploi pour les jeunes de la communauté.

Ce centre bénéficiera aussi aux membres des communautés voisines, aux groupes scolaires en visite et au grand public. Par sa proximité avec la jetée et le quai public, le centre sera une composante centrale des attractions touristiques environnantes et sera un moteur économique important pour la région.

Le gouvernement du Canada consacre plus de 8,9 millions de dollars à ce projet.

Faits en bref
  • Le financement du gouvernement du Canada provient du programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs.
  • Le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs fait partie intégrante du Plan climatique renforcé du Canada. Il prévoit 1,5 milliard de dollars sur cinq ans pour soutenir les travaux de rénovation, de réparation ou de modernisation visant à améliorer l’accessibilité et l’empreinte écologique de bâtiments communautaires publics existants, ainsi que la construction de nouveaux bâtiments communautaires accessibles au public qui serviront les collectivités mal desservies et ayant de grands besoins dans tout le Canada.
  • Au moins 10 pour cent des fonds sont alloués à des projets destinés aux collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, ce qui comprend les populations autochtones dans les centres urbains.
  • Les gouvernements provinciaux/territoriaux, les administrations municipales et régionales, les organismes du secteur public, les organismes à but non lucratif et les organisations autochtones intéressés par le programme Bâtiments communautaires verts et inclusifs sont invités à soumettre une demande par l’entremise du site Web d’Infrastructure Canada.
  • Les demandes visant des projets de rénovation de bâtiments communautaires existants de grande envergure ou de nouveaux projets de bâtiments communautaires, dont le coût total admissible se situe entre 3 millions de dollars et 25 millions de dollars, ont été acceptées dans le cadre d’un processus concurrentiel qui a pris fin le 6 juillet 2021. Un deuxième processus concurrentiel est prévu plus tard en 2022, mais la date n’a pas encore été déterminée. Les renseignements relatifs au deuxième processus seront publiés sur le site Web d’Infrastructure Canada – Bâtiments communautaires verts et inclusifs dès qu’ils seront disponibles.
  • Les demandes de financement visant des projets de rénovation de petite et de moyenne envergure pour des bâtiments communautaires existants, dont le coût total admissible se situe entre 100 000 $ et 2 999 999 $, seront acceptées de manière continue et financées dans le cadre d’un appel de demandes continu.
  • Annoncé en décembre 2020, le Plan climatique renforcé du Canada comprend 64 nouvelles mesures et 15 milliards de dollars d’investissements pour soutenir une économie et un environnement sains.
Liens connexes

Bâtiments communautaires verts et inclusifs
https://www.infrastructure.gc.ca/gicb-bcvi/index-fra.html

Carte des projets du Plan Investir dans le Canada
https://www.infrastructure.gc.ca/gmap-gcarte/index-fra.html

Plan climatique renforcé
https://www.canada.ca/fr/services/environnement/meteo/changementsclimatiques/plan-climatique/survol-plan-climatique.html

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
402SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles