-3.7 C
Sept-Îles
vendredi, 2 décembre 2022
spot_img

Regalia, Fierté autochtone – Une magnifique exposition photographique qui ouvre une fenêtre sur les pow-wow

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville est ravie d’accueillir jusqu’en décembre au Parcours du lac l’exposition itinérante de renom Regalia, Fierté autochtone, conçue par Roland Lorente et Aline Saffore. Cette exposition de photos donne aux visiteurs l’occasion de voir des images d’hommes, de femmes et d’enfants de 14 Premières Nations vêtus de regalia  — de magnifiques habits d’apparat confectionnés à leur image — lors de pow-wow qui se veulent un hommage à la spiritualité, à l’histoire et à la culture autochtone.

Un mot sur les regalia et les pow-wow

Tel un condensé de l’expérience autochtone, les regalia sont des tenues cérémonielles flamboyantes tissées au fil de l’existence humaine et constituées non seulement des douleurs du passé, mais aussi de résilience. Chacune d’elles est unique et habituellement confectionnée pièce par pièce par la personne qui la revêt ou par un membre de sa famille. La regalia symbolise l’appartenance de l’individu aux Premières Nations et renseigne sur ses origines, ses croyances, sa spiritualité, ainsi que sur les traditions spirituelles de sa nation.

Les pow-wow sont de grands rassemblements festifs incontournables qui ponctuent la saison estivale, où danseurs, joueurs de tambour, familles, amis et dignitaires rendent hommage à la Terre mère et célèbrent les traditions des Premières Nations d’Amérique du Nord. Il existe un véritable circuit de pow-wow à travers le continent. À la suite d’un amendement à la Loi sur les Indiens, les Premières Nations du Canada ont été contraintes de ne plus pratiquer leurs chants, danses et cérémonies traditionnelles de 1884 à 1951. Aujourd’hui, les pow-wow sont un lieu privilégié pour exprimer et partager leur héritage spirituel et culturel entre nations et auprès des non-Autochtones qui y sont maintenant invités.

À propos de la démarche de conception

Telle une ode à la culture autochtone, l’exposition Regalia, Fierté autochtone offre l’occasion d’une rencontre authentique avec les Premières Nations. Elle propose de s’extraire de nos premières perceptions sur la tradition des pow-wow pour en sonder les dimensions identitaires et contemporaines. Pendant cinq ans, le photographe Roland Lorente et sa partenaire Aline Saffore ont parcouru près de 10 000 km dans l’Est canadien et assisté à plus de 20 pow-wow. La récolte s’avère fructueuse : 30 portraits de danseurs, 30 rencontres fortes — avec des hommes, des femmes et des enfants issus de 14 nations différentes, dont l’artiste en a sélectionné quinze pour l’exposition à Saint-Bruno.

Rencontre avec les artistes

Le 2 octobre, de 13 h à 15 h 30, les citoyens sont invités à rencontrer les artistes Roland Lorente et Aline Saffore lors d’une médiation culturelle. Présentée dans la programmation des Journées de la culture de la municipalité, cette activité permettra aux participants d’en apprendre davantage sur le processus de création de l’exposition et de voir une prestation de Catherine Boivin, artiste multidisciplinaire Atikamekw.

Le Parcours du lac

Le Parcours du lac est un espace d’exposition extérieur situé aux abords du Lac du Village. Ses installations proposent un circuit de 16 photographies grand format. Le parcours se visite en tout temps, au grand plaisir des promeneurs et des amateurs d’art. Pour plus de détails : stbruno.ca/parcours-du-lac.

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
403SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles