-3.7 C
Sept-Îles
vendredi, 2 décembre 2022
spot_img

Québec accorde 300 000 $ à la Première Nation des Innus Essipit pour la conservation et la mise en valeur de la réserve de biodiversité Akumunan

Québec octroie une somme de 300 000 $ à la Première Nation des Innus Essipit pour la soutenir dans ses activités de coordination, de conservation et de mise en valeur de la réserve de biodiversité Akumunan. Cette subvention renforce le partenariat clé des Premières Nations avec le gouvernement du Québec dans la gestion des aires protégées.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.

L’aide financière accordée vise à renforcer le partenariat avec le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit. Elle servira plus précisément :

  • À identifier les enjeux de conservation et à harmoniser les usages sur le territoire, notamment en mettant en place et en coordonnant un comité rassemblant les acteurs concernés;
  • À concevoir des outils de sensibilisation ou à réaliser des activités visant à informer et à mobiliser les utilisateurs pour l’atteinte des objectifs de conservation;
  • À élaborer un modèle de suivi de la biodiversité et des objectifs de conservation;
  • À concevoir une approche pour réduire l’impact des activités récréatives sur les écosystèmes et à assurer le respect de la capacité de support du milieu;
  • À développer une offre d’activités sur les savoirs traditionnels liés à la biodiversité;
  • À promouvoir le rôle des aires protégées sur le territoire et l’importance d’impliquer les acteurs locaux pour atteindre les objectifs de conservation.

La collaboration avec le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit permettra au gouvernement du Québec d’avancer significativement vers l’atteinte des objectifs fixés dans le plan de conservation de la réserve de biodiversité Akumunan, tout en permettant à la Première Nation des Innus Essipit de jouer un rôle actif dans la conservation et la mise en valeur de ce territoire.

Citations :

« Le gouvernement du Québec préconise une participation active des communautés présentes sur le territoire ou à proximité des réserves de biodiversité. Il est particulièrement fier d’accorder aujourd’hui un soutien financier à la Première Nation des Innus Essipit, qui manifeste un grand intérêt pour la conservation de la biodiversité et la mise en valeur de la réserve de biodiversité Akumunan. Sa persévérance dans la préparation d’une telle entente financière est gage de succès pour la suite des choses. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Les connaissances, le savoir et l’expertise des Premières Nations et des Inuits sont mis à contribution dans ce geste concret, qui démontre notre volonté commune de mettre en valeur et de protéger le territoire. J’ai espoir qu’ensemble, nous développerons des solutions, de nation à nation, afin d’assurer la préservation de la biodiversité, et ce, pour les prochaines générations. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit est très heureux de la convention d’aide financière conclue avec le gouvernement du Québec pour la réalisation d’activités liées à la conservation et à la mise en valeur du territoire de la réserve de biodiversité Akumunan. La réalisation de ce projet a nécessité 15 ans de travail, lequel se poursuit aujourd’hui avec la signature de la convention. Nous souhaitons que cette dernière soit une première étape qui permettra de protéger la biodiversité et de garantir la poursuite de nos activités innu-aitun de façon pérenne pour les sept prochaines générations. »

Martin Dufour, chef du Conseil de la Première Nation des Innus Essipit

Faits saillants :

  • Dans le cadre du Plan économique du Québec de mars 2018, le gouvernement du Québec s’est engagé, avec un montant de 40,9 M$, à poursuivre ses efforts pour atteindre les objectifs gouvernementaux en matière d’aires protégées et à assurer leur pérennité. Le Plan reconnaît que des efforts devront être consentis afin de gérer et de mettre en valeur les nouvelles aires protégées ainsi que la centaine d’aires protégées créées depuis 2000. La conclusion de partenariats avec les milieux régionaux et les communautés autochtones est privilégiée pour y arriver.
  • L’aide financière de 300 000 $ accordée à Essipit sera donc financée dans le cadre de cette mesure budgétaire.
  • La réserve de biodiversité Akumunan, qui s’étend sur 287,4 km2, est située principalement dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Lien connexe :

Pour prendre connaissance du Règlement sur la réserve de biodiversité Akumunan :
legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cr/C-61.01,%20r.%2071.1.

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
403SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles