-3.7 C
Sept-Îles
vendredi, 2 décembre 2022
spot_img

Le gouvernement du Québec et la communauté algonquine de Lac-Barrière concluent une entente de collaboration en matière de développement économique et social

Le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, est heureux d’annoncer, en collaboration avec le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, que le gouvernement du Québec et la communauté algonquine de Lac-Barrière ont conclu une entente qui statue sur la participation accrue de cette dernière à la gestion des ressources renouvelables situées sur son territoire ainsi que sur l’adoption de mesures favorisant son développement social et économique.

Gestion de la ressource
L’entente met en place des mécanismes novateurs pour assurer une plus grande participation de la communauté de Lac-Barrière à la gestion des ressources forestières et fauniques. Elle profitera également à la région de l’Outaouais en garantissant et en facilitant l’accès à la ressource, de même qu’en assurant la stabilité dans la gestion des ressources renouvelables du territoire.

Cette entente de dix ans découle des discussions entre les représentantes et représentants respectifs du gouvernement et de la communauté de Lac-Barrière. Le comité chargé de sa mise en application sera composé, de façon paritaire, d’Autochtones et de personnes non autochtones, ce qui constitue une démarche sans précédent, au Québec, en matière de collaboration avec les Autochtones.

Dans le but de favoriser la participation continue des Algonquins de Lac-Barrière à l’aménagement des ressources forestières, la présente entente met en place un comité de gestion paritaire, qui aura pour principal mandat d’élaborer un Plan d’aménagement intégré des ressources et de veiller à sa mise en œuvre.

Développement social et économique de la communauté de Lac-Barrière
L’entente prévoit également une contribution annuelle de 1,5 million de dollars, qui sera versée à un fonds géré par une société constituée dans l’objectif de soutenir et de promouvoir le développement social et économique de la communauté algonquine de Lac-Barrière. Le versement de cette subvention est prévu pour une période initiale de cinq ans et pourra être renouvelé selon les conditions de l’entente.

Citations :
 « La signature de cette entente contribuera à donner un nouveau souffle aux industries forestières de l’Outaouais et à dynamiser l’économie locale. Je remercie sincèrement la communauté algonquine de Lac-Barrière d’avoir accepté de se joindre à ce projet, qui servira les intérêts de tous les partenaires participants, et je salue l’esprit d’ouverture et d’initiative du Conseil de bande. C’est une entente de nation à nation qui sera bénéfique pour toutes et tous et qui démontre notre volonté commune de travailler ensemble pour le développement économique. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Cette entente historique marque un pas important dans les relations entre la communauté algonquine de Lac-Barrière et notre gouvernement. Elle témoigne de la volonté sincère et réciproque d’un développement économique équitable des ressources renouvelables et durables, et ce, en respect des intérêts du Conseil de bande. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

« Je suis satisfait de la ratification de cet accord bilatéral par le gouvernement du Québec, car cela apportera des bénéfices non négligeables à l’ensemble des membres de notre communauté. »

Tony Wawatie, chef de bande de la communauté algonquine de Lac-Barrière

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
403SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles