8.4 C
Sept-Îles
mercredi, 18 mai 2022

Les oeuvres de 19 élèves d’Opitciwan exposées au Musée des beaux-arts de Québec

Le Conseil des Atikamekw d’Opitciwan et la Direction de l’École secondaire Mikisiw ont l’immense plaisir d’annoncer que les œuvres de 19 élèves seront exposées dès le 30 mars dans la grande salle de l’exposition « Arts décoratifs et design » du Musée national des Beaux-Arts du Québec (MNBAQ).

« Grâce à leurs œuvres, nos élèves démontrent que la culture atikamekw est riche, et mérite d’être mise en valeur auprès du grand public. Je tiens à féliciter chaleureusement nos élèves et leurs enseignants en arts plastiques et en arts traditionnels pour leur participation. Ils sont des ambassadeurs dont nous pouvons collectivement être très fiers. Je veux également remercier le MNBAQ pour son ouverture envers nos jeunes. Ce sont les initiatives comme celle-ci qui contribuent à la réconciliation et au rapprochement entre les Nations », a déclaré Jean-Claude Mequish, Chef du Conseil des Atikamekw d’Opitciwan.

C’est dans le cadre du projet MIMESIS 2 du Musée national des beaux-arts du Québec que les élèves de l’école secondaire Mikisiw ont été sélectionnés afin de proposer leurs interprétations de six œuvres de la collection du musée, dans une approche transversale alliant les arts plastiques et traditionnels.

Plus précisément, il s’agissait de réinventer des œuvres phares, en utilisant des matériaux offerts par la nature. Cette approche permettait de réfléchir aux autres usages des ressources de la forêt, mais aussi d’explorer et d’exploiter la structure fragile de certains végétaux, la douceur de la fourrure, la beauté des fleurs séchées par le froid, la texture de l’écorce, ou la couleur du sapinage, et de les intégrer dans la création d’œuvres ludiques et gracieuses, un peu comme si les ancêtres atikamekw insufflaient de la fantaisie et de la poésie aux créations à travers les gestes des adolescents.

Pour Nathalie Dominique, directrice de l’École secondaire Mikisiw, « l’art n’a pas de frontières, et permet de laisser une marque dans l’esprit de tous ceux qui la côtoient. Nous sommes très fiers d’être la seule école secondaire du Québec ayant remporté ce concours. Nos élèves ont travaillé fort et se sont appliqués pour faire rayonner leur vision du monde à travers leur créativité. En voyant leurs œuvres exposées dans une institution d’envergure comme le MNBAQ, ils perçoivent qu’ils ont une place dans la société ».

En liant stratégies pédagogiques, appartenance au territoire, et culture millénaire atikamekw, un projet comme celui-ci permet de sensibiliser les adolescents d’Opitciwan à l’importance de la création comme outil formidable pour prendre leur place dans le monde d’aujourd’hui.

C’est le projet E ITASKWAAK, réalisé en collaboration avec la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal, qui a mené les élèves à participer au concours MIMESIS 2. Ce projet vise à mettre en lumière la vision des jeunes d’Opitciwan, en collaboration avec celles de leurs aînés, dans l’exploration et la documentation de leur village et du grand territoire Atikamekw, le tout dans l’optique de mettre à jour les perceptions de la nature et de la biodiversité et d’en partager les connaissances aux nouvelles générations à travers différentes formes d’outils.

Selon la Directrice de l’Éducation d’Opitciwan, Gerthie Chachai, « un projet comme E ITASKWAAK rejoint le concept de sécurisation culturelle, car les jeunes sont amenés à vivre des expériences de découvertes, d’identifications, ou de reconnaissances, par des déplacements dans des lieux familiaux, historiques, ou identifiés dans le cadre de différentes recherches. Les œuvres qui seront exposées au MNBAQ par nos élèves sont le fruit de ce contact avec le territoire. Je suis très fière de l’accomplissement de nos élèves et de leurs enseignants ».

L’expression atikamekw « E ITASKWAAK » signifie l’ensemble de tout ce qui forme la forêt ; tout ce qu’il y a dans la forêt, l’immensité, l’espace, les arbres, les plantes, les animaux ; tout ce qui nous guide à travers le territoire. C’est un mot utilisé pour l’orientation à travers le territoire, pour indiquer les chemins à prendre pour aller d’un endroit à l’autre.

Les élèves dont les œuvres seront exposées sont :

Ashley Mya Awashish Danissa Awashish

Gellianne Sakianna Awashish Sharlyne Mathilda Awashish

Sheldon-Christopher Makoly Awashish Anaskane Paris Yancy Chachai Awashish Jensee Kovalia Chachai

Ntanisnan Mariane Agathe Chachai Saskia Danna Chachai-Boivin Marieleya Shanykay Cleary

Serena-Elizabeth Dubé Gabrielle Fortin

Lindsay Jennifer Jean-Pierre Eneri-Saku Sakidan Mattawa Mabellya Meggan Petiquay

Maggie-Marinka Petiquay-Jean-Pierre Maggie-Julia Saganash

Meggie-Julie Saganash Dayan-Sikonok Weizineau

Pour plus d’informations sur le projet, visitez le : https://lartdansmaclasse.mnbaq.org/fr/mimesis-2022- ecole-mikisiw/

Articles relatifs

Restez connecté

2,684FansJ'aime
412SuiveursSuivre
- Publicité -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Dernières nouvelles